Groupes Electrogènes – GE1

En quelques mots

EOLIOS Ingénierie a vérifié et optimisé la conception d’un système permettant d’améliorer le brassage d’air des aérorefroidissseurs situés en toiture de locaux techniques occupé par des groupes électrogènes.

Projet

Groupes Electrogènes - GE1

Année

2021

Client

ENERIA

Localisation

France

Typologie

Groupes Electrogènes

Poursuivre la navigation :

Nos autres projets :

Mesures des poussières fines
Désenfumage – CHU
Data Center – GAZ NOVEC

Dernière actualité :

Simulation CFD – Bercy Accord Hôtel Aréna
EOLIOS innove dans l’industrie
EOLIOS est dans le magazine Challenges !

Description de l’étude CFD

La mission avait pour objet d’étudier le système de refroidissement d’un Data center composé d’un complexe de 4 groupes électrogènes.

Modèle 3D de CFD - Groupes Electrogènes
Modèle 3D d'étude des groupes électrogènes

L’enjeu d’un tel projet étant la maîtrise des phénomènes thermo-aérauliques particuliers induits par les différentes étapes de fabrication à très haute température. Il s’agira d’étudier par étude thermo-aéraulique CFD les différents principes aérauliques et thermiques régissant selon la configuration des systèmes.

Cette analyse examine le panache d’échappement d’une série de générateurs en relation avec les systèmes de toiture pour un centre de données. Le but est de déterminer si l’échappement des systèmes peut contaminer l’air d’alimentation des différents équipements et leur impact sur les bâtiments adjacents.

Il s’agit pour cela de simuler par le calcul numérique CFD le comportement thermo-aéraulique des différents phénomènes qui ont lieu à l’extérieur du modèle et à l’intérieur des locaux techniques groupes électrogènes.

Simulation CFD des vitesses d'air dans un local groupe électrogène - coupe
Etude des vitesses d’air et des pertes de charges

Les températures radiantes des parois, le tirage thermique issu des procédés des gaz moteurs, la pression du vent, la résistance interne à l’écoulement d’air vertical ; l’emplacement et les caractéristiques de résistance à l’écoulement des ouvertures de l’enveloppe ; le terrain local et l’impact immédiat de la structure du bâtiment au vent ; ainsi que la présence de systèmes mécaniques brassant de l’air autour des process ont été intégré à la simulation.

Les résultats des premières études indiquaient la présence d’un bouclage et une extraction des calories non optimales pour les systèmes de toiture. La présence d’un pignon opaque favorisant la recirculation de l’air extrait des aérorefroidisseurs vers les zones d’aspiration. Ce phénomène de bouclage entraine une augmentation de la température de rejet des systèmes, qui par effet de boucle entraine une augmentation de la température de reprise.

Des solutions d’optimisation non présentées ici ont pu être apportées.

Identification de la présence d’une recirculation

Synthèse vidéo de l'étude

Play Video

Découvrir d'autres projets